Etude : BIG-1 / BIG-1



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme / Nom
Situation thérapeutique
Traitement
Cadre réglementaire
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme / Nom : BIG-1 / BIG-1

Situation thérapeutique : Induction / Maintenance / Consolidation / Greffe / GvH

Traitement : Chimiothérapie

Cadre réglementaire : RIPH1

Dernière MÀJ : 23/12/2021
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Essai de phase III visant à améliorer la survie globale des LAM de l’adulte de 18 à 60 ans en comparant l’idarubicine à forte dose à la daunorubicine à l’induction, la cytarabine à haute-dose et à dose intermédiaire en consolidation et le mycophénolate mofetil à la prophylaxie standard dans la prévention de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients allogreffés en première rémission complète

Spécialité : Tissus lymphoïde, hématopoïétique et apparentés
Localisation : C92 - Leucémie myéloïde
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Il s’agit d’une étude de phase 3, randomisée et multicentrique.

La durée du traitement est de 6 mois et le suivi des patients est de 3 mois.

Randomisation R1 (induction)
Les patients sont randomisés en 2 bras pour le traitement d’induction :
- Bras R1A : les patients reçoivent de la daunorubicine 90 mg/m2/j en perfusion IV lente de 30 min de J1 à J3 et de la cytarabine 200 mg/m2/j en perfusion IV continue sur 24 h de J1 à J7.
- Bras R1B : les patients reçoivent de l’idarubicine 9 mg/m2/j en perfusion IV lente de 30 min de J1 à J5 et de la cytarabine 200 mg/m2/j en perfusion IV continue sur 24 h de J1 à J7.

Randomisation R2 (rattrapage de l’induction)
Les patients sont randomisés en 2 bras pour un rattrapage de l’induction :
- Bras R2A : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à forte dose 3 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.
- Bras R2B : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à dose intermédiaire 1,5 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.

Si le patient est en réponse complète, partielle ou incomplète après la première cure, le traitement est répété pour 2 ou 3 cures en fonction de l’indication de l’allogreffe.
Si le patient est en réponse complète, partielle ou incomplète après la cure de rattrapage, celle-ci sera considérée comme la consolidation n°1 et le patient reçoit donc 1 ou 2 cures de consolidation en fonction de l’indication de greffe allogénique.
Le traitement est arrêté et le patient sorti de l’essai en l’absence de réponse complète, partielle ou incomplète, après 2 échecs avec la cure de rattrapage.

Randomisation R4 (post induction)
Les patients sont randomisés en 4 bras pour le traitement post-induction :
- Bras R4A : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à dose intermédiaire 1,5 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.
- Bras R4B : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à dose intermédiaire 1,5 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5 ainsi qu’une nouvelle molécule thérapeutique.
- Bras R4C : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à forte dose 3 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.
- Bras R4D : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à forte dose 3 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5 ainsi qu’une nouvelle molécule thérapeutique.

Pour la consolidation, s’il n’y a pas d’indication à l’allogreffe, les patients sont randomisés en 2 groupes selon la randomisation R2 :
- Bras R2A : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à forte dose 3 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.
- Bras R2B : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine à dose intermédiaire 1,5 g/m2/12 h en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.

S’il y a une indication à l’allogreffe, les patients sont classés en 2 groupes selon leur risque :
Pour le groupe de risque intermédiaire selon l’âge et le score de Sorror :
1 - Pour une allogreffe myéloablative standard (MAC) chez les patients < 45 ans et dont le score de Sorror est ≤ 2 : busulfan monodose en perfusion IV de 3 h pendant 4 j de J-7 à J-4, du cyclophosphamide en perfusion IV de 2 ou 4 h pendant 2 j de J-3 et à J-2 et en cas de greffe phénoidentique du SAL en perfusion IV de 8 à 12 h pendant 2 j de J-3 et à J-2.

2 - En prophylaxie de la GVH, les patients sont randomisés selon la randomisation R3 en 2 bras :
- Bras MAC R3A : les patients reçoivent de la ciclosporine 3 mg/kg/j en IV à partir de J-1 ou 6 mg/kg/ PO à partir de J-3 ainsi que du méthotrexate 15 mg/m<sup>2</sup> à J1, puis 10 mg/m<sup>2</sup> à J3, J6 et J11.
- Bras MAC R3B : les patients reçoivent de la ciclosporine 3mg/kg/j en IV à partir de J-1 ou 6 mg/kg/ PO à partir de J-3 ainsi que de l’acide mycophénolique 720 mg PO matin et soir de J0 à J28 ou J45 selon que le donneur est apparenté ou non, respectivement.

3 - Pour une allogreffe avec conditionnement d’intensité réduite (RIC) chez les patients ≥ 45 ans ou < 45 ans avec un score de Sorror > 2 : busulfan en monodose en perfusion IV de 3 h pendant 2 j de J-4 à J-3, de la fludarabine en perfusion IV de 30 min pendant 5 j de J-6 à J-2 et du SAL en IV de 8 à 12 h pendant 2 j de J-3 à J-2.

4 - En prophylaxie de la GVH, les patients sont randomisés selon la randomisation R3 en 2 bras :
- Bras RIC R3A : les patients reçoivent de la ciclosporine 3 mg/kg/j en IV à partir de J-1 ou 6 mg/kg/j PO à partir de J-3.
- Bras RIC R3B : les patients reçoivent de la ciclosporine 3 mg/kg/j en IV à partir de J-1 ou 6 mg/kg/j PO à partir de J-3 ainsi que de l’acide mycophénolique 720 mg PO matin et soir de J0 à J28 ou J45 selon que le donneur est apparenté ou non, respectivement.

Pour le groupe de risque défavorable : pour une allogreffe avec conditionnement d’intensité réduite séquentielle (RIC-Seq) les patients reçoivent une première cure de chimiothérapie de consolidation et sont randomisés en 2 bras :
- Bras R2A : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine 3,0 g/m2/12 h à forte dose en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.
- Bras R2B : les patients reçoivent 2 perfusions par 24 h de cytarabine 1,5 g/m2/12 h à dose intermédiaire en perfusion IV lente de 2 h à J1, J3 et J5.

Puis, les patients reçoivent une cure de conditionnement, s’il s’agit d’un donneur apparenté ou non 10/10 ou 9/10, la source de cellules souches périphériques et le type de conditionnement seront les suivants : fludarabine en perfusion IV de 30 min pendant 4 jours de J-13 à J-10, cytarabine en perfusion IV de 2 h pendant 4 j de J-13 à J-10, amsacrine en perfusion IV de 30 min pendant 4 j de J-13 à J-10, busulfan monodose en perfusion IV de 3 h pendant 2 j de J-6 à J-5, cyclophosphamide en perfusion IV de 2 h pendant 2 j de J-4 à J-3 et SAL en perfusion IV de 8 à 12 h pendant 2 j de J-3 à J-2.
Les patients reçoivent une prophylaxie de la GVH composée de ciclosporine 3mg/kg/j en perfusion IV à partir de J-1 diminuée à partir de J60 pour un arrêt à J90 et de l’acide mycophénolique 30mg/kg/j en 2 prises en perfusion IV de J0 à J28.

A partir de J120 en l’absence de GVH (ou à 30 j de l’arrêt des immunosuppresseurs), le patient reçoit l’injection de lymphocytes du donneur. Ce schéma peut être répété 3 fois en l’absence de GVH.

Phase : III

Stade : NA

1 (hémato)
Informations libres de droit
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Informations libres de droit
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Age ≥ 18 years and < 61 years
- With a newly diagnosed de novo or secondary type AML (post myelodysplastic syndrome MDS or therapy-related AML)
- No prior treatment for neither AML (with the exception of hydroxyurea), nor MDS (with the exception of EPO)
- ECOG performance status ≤ 3
- Absence of severe uncontrolled infection
- No cardiac contraindications for the use of anthracyclines : decompensated or uncontrolled heart failure, recent myocardial infarction, current signs of cardiac impairment, uncontrolled arrhythmias, LVEF (left ventricular ejection fraction) < 50%
- Total bilirubin ≤ 2 x upper limit of normal (UNL), ASAT(SGOT) and ALAT (SGPT) ≤ 2.5 X UNL, creatinine < 150 µmol/l, unless AML-related out of range values
- Genetic mutation testing of the FLT3 (FLT3-ITD ou FLT3-TKD) gene, performed in local or central laboratory
- Use of appropriate methods of contraception:
-> for patients treated with Midostaurin:
* women of childbearing potential should use appropriate methods of contaception throughout treatment, and for 5 months post cessation of treatment
* men will need to use condoms during intercourse throughout treatment, and for 5 months post cessation of treatment with Midostaurin
- Patients who are covered by or beneficiaries of a social security system (Social Security or Universal Medical Coverage)
- Patients who have read and understood the information sheet and signed the informed consent form


Critères de non-inclusion : - Patients with acute promyelocytic leukemia (APL), as confirmed either by t(15;17) or by the presence of PML-RARA fusion transcripts
- Patients with core binding factor (CBF) AML, as confirmed either by t(8;21), t(16,16) or inv(16), or by fusion transcripts resulting from these cytogenetic abnormalities (RUNX1-RUNX1T1, CBFB-MYH11).
- Patients with secondary AML arising from myeloproliferative disorders previously known according to the 2008 WHO classification
- Patients with Ph1+ AML or previous Ph1+ disorder (chronic myelogenous leukemia)
- Severe psychiatric or organic disorder, supposed to be independent from AML, that would contraindicate treatment, including allogeneic HSCT
- No psychological, familial, social, or geographic reason that would compromise clinical follow up
- History of uncontrolled cancer for the last 2 years, with the exception of basal cell carcinoma or carcinoma in situ of the cervix
- Uncontrolled severe infection
- Patients with positive serology for HIV-1 and -2, or HTLV -1 and -2, or active hepatitis virus B or C infection
- Pregnant or lactating women 11.Legal incapacity (patients under tutorship, curatorship or judicial protection)
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT02416388
Promoteur :
CHU d'Angers
Type de sponsor : Institutionnel
4 rue Larrey
49000 ANGERS

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Institut d'Hématologie Bas-Normand (IHBN) - Avenue de la Cote de Nacre - 14000 CAEN

Investigateur :
Sylvain CHANTEPIE

TEC / ARC / IDE :
Angélique LEBOUVIER
lebouvier-a@
chu-caen.fr

Statut de l'essai : OUVERT

MAJ : 23/12/2020