Etude : SAMCO / PRODIGE 54



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : SAMCO

Nom : PRODIGE 54

Traitement : Métastasique ou localement avancé

Type d'étude : Ciblage moléculaire / Innovation thérapeutique

Dernière MÀJ : 17/07/2018
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase II multicentrique randomisée comparant l'efficacité et la tolérance de l'Avelumab versus un traitement standard en 2ème ligne chez les patients avec cancer colorectal métastatique et instabilité microsatellitaire (MSI)

Spécialité : Organes digestifs
Localisation : C18 - Tumeur maligne du côlon

Spécialité : Organes digestifs
Localisation : C20 - Tumeur maligne du rectum
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : 2 bras de traitement:

- Bras A (bras de référence) : au choix de l’investigateur
Chimiothérapie :
- FOLFIRI (si le patient a été traité par FOLFOX en 1ère ligne) ou FOLFOX (si le patient a été traité en 1ère ligne par FOLFIRI) et au choix de l’investigateur si le patient a reçu une fluoropyrimidine seule.
+/- thérapie ciblée au choix de l’investigateur. La thérapie ciblée doit être faite dans le cadre de son AMM et choisie en fonction de la chimiothérapie associée.
Cétuximab : 500 mg/m²
ou Panitumumab : 6 mg/Kg
ou Bévacizumab: 5 mg/Kg
ou Aflibercept : 4 mg/Kg
-> 1 cure tous les 14 jours jusqu’à progression ou toxicité inacceptable ou refus du patient

- Bras B (bras expérimental)
Avélumab : 10 mg/Kg
-> 1 cure tous les 14 jours jusqu’à progression ou toxicité inacceptable ou refus du patient

La randomisation (1 :1) des patients se fera selon la technique de minimisation et sera stratifiée selon les facteurs de stratifications suivants :
- Centre
- OMS : 0-1 vs 2
- Statut BRAF : non muté vs muté
- Age : < 70 ans vs ≥ 70 ans

Phase : II

Stade : IV

2
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Adénocarcinome colorectal histologiquement prouvé avec métastase(s) non résécable(s)
- Tumeur MSI-H déterminée par immunohistochimie (perte d’expression de MLH1, MSH2, MSH6 et/ou PMS2) et/ou par biologie moléculaire (MSI-H sur l’analyse de microsatellites à partir de l’ADN tumoral, selon la pratique courante du centre inclueur)
- Au moins une cible mesurable (tumeur primitive ou métastase) selon les critères RECIST v1.1
- Statut mutationnel RAS et BRAF
- Age > 18 ans
- OMS ≤ 2
- Espérance de vie > 3 mois
- Patient en échec (progression ou toxicité inacceptable) d’une mono ou bichimiothérapie à base de fluoropyrimidine (5FU ou capécitabine) +/- irinotécan +/- oxaliplatine avec ou sans cétuximab, bévacizumab,panitumumab ou aflibercept (les patients en progression lors ou dans les 6 mois qui suivent l’arrêt d’une chimiothérapie adjuvante sont éligibles)
- PNN > 1500 /mm3, plaquettes > 100 000/mm3, Hb > 9 g/dL
- Bilirubinémie totale < 25 µmol/L, ASAT < 3x LSN, ALAT < 3 x LSN (patient avec métastase hépatique ASAT, ALAT < 5xLSN), TP > 60%
- Clairance de la créatinine > 50 mL/min selon formule MDRD
- Patient affilié à un régime de sécurité sociale
- Information du patient et signature du consentement éclairé
- Bloc tumoral disponible

Critères de non-inclusion : - Patient éligible d’emblée à un traitement curatif (chirurgical ou/et percutané) après discussion en RCP
- Patient ayant progressé sous FOLFIRINOX ou FOLFOXIRI en 1ère ligne
- Métastase cérébrale
- Traitement antérieur par anti-PD1 ou anti-PDL1
- Infection nécessitant une thérapie systémique
- Maladie auto-immune qui pourrait être aggravée lors du traitement par un agent immuno-stimulateur (les patients atteints de diabète type I, vitiligo, psoriasis, d’une hypo ou hyperthyroïdie ne nécessitant pas de traitement immunosuppresseur sont éligibles)
- Traitement immunosuppresseur au long cours (les patients nécessitant une corticothérapie sont éligibles si ils sont administrés à la dose < ou = à l’équivalent de 10 mg de prednisone par jour), l’administration de stéroïdes par une voie entraînant une exposition minimale systémique (cutanée, rectale, oculaire, ou inhalation) est autorisée.
- Patients transplantés (incluant les transplantations de cellules souches), séropositifs pour le VIH, ou autres syndromes d'immunodéficience
- Infection active par le VHB ou le VHC
- Hypersensiblité sévère connue aux anticorps monoclonaux (les réactions au cétuximab ne sont pas une contre-indication) ou antécédent de choc anaphylactique, ou d’asthme non contrôlé
- Toute contre-indication spécifique ou allergie connue aux médicaments utilisés dans l’étude (oxaliplatine, irinotecan, leucovorine, 5-fluorouracile et thérapie ciblée choisie [bévacizumab,aflibercept,cétuximab ou panitumumab]. Pour vérifier les contre-indications, merci de vous référer aux versions actualisées des RCP présentées en annexe 8 du protocole.
- Neuropathie sensitive périphérique avec gêne fonctionnelle
- Persistance de toxicités liées à la chimiothérapie de 1ère ligne de grade > 2 (NCI-CTC v4.0) (excepté l’alopécie et la neuropathie séquellaire de l’oxaliplatine)
- Vaccination dans les 4 semaines précédant le début du traitement
- Déficit connu en DPD
- Intervalle QT/QTc > 450 msec pour les hommes et > 470 msec pour les femmes
- K+ < LIN, Mg2+ < LIN, Ca2+ < LIN
- Atteintes suivantes au cours des 6 mois précédant l’inclusion : infarctus du myocarde, angine de poitrine sévère/instable, pontage aorto-coronarien, insuffisance cardiaque congestive de classe NYHA II, III ou IV, accident vasculaire cérébral ou accident ischémique transitoire
- Toute affection évolutive non équilibrée au cours des 6 derniers mois : insuffisance hépatique, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire
- Patient présentant une pneumopathie interstitielle, une fibrose pulmonaire ou toute autre insuffisance respiratoire sévère connue (VEMS < 50% de la théorique)
- Antécédent de maladie inflammatoire digestive, d’occlusion ou de sub-occlusion non résolue sous traitement symptomatique
- Antécédent de pathologies malignes dans les 5 dernières années à l’exception du carcinome cutané basocellulaire ou du carcinome in situ du col utérin correctement traités
- Patient déjà inclus dans un autre essai thérapeutique avec une molécule expérimentale en cours de traitement ou dont le traitement s’est terminé moins de 4 semaines avant l’inclusion
- Absence de contraception efficace chez les patients (homme ou/et femme) en âge de procréer, femme enceinte ou allaitante, femme en âge de procréer n’ayant pas réalisé de test de grossesse
- Personnes privées de liberté ou sous tutelle
- Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques
- Tuberculose Active
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
Promoteur :
Fédération Francophone de Cancérologie Digestive
Type de sponsor : Institutionnel
21000 DIJON

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre François BACLESSE - 3 avenue du Général Harris - 14000 CAEN

Investigateur :
Marie-Pierre GALAIS

TEC / ARC / IDE :
Boly ANN
Boly.ANN@
mail.baclesse.fr

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 17/07/2018