Etude : MERAIODE /



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : MERAIODE

Nom :

Traitement : Métastasique ou localement avancé

Type d'étude : Ciblage moléculaire / Innovation thérapeutique

Dernière MÀJ : 23/07/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Efficacité de l’association thérapeutique d’un inhibiteur de MEK (Trametinib),de BRAF (Dabrafenib) et d’iode radioactif pour le traitement des cancers dela thyroïde métastatiques et réfractaires à l’iode porteurs de mutation RAS ou de mutation BRAF

Spécialité : Thyroïde et autres glandes endocrines
Localisation : C73 - Tumeur maligne de la thyroïde
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Après l’inclusion, les patients mutés RAS commenceront le trametinib per os (2mg par jour) pour un maximum de 6 semaines de traitement.
Les patients mutés BRAFV600E commenceront le dabrafenib per os (150 mg deux fois par jour) et le trametinib per os (2mg par jour) pour un maximum de 6 semaines de traitement. Après 35 jours (+/- 2), des injections intramusculaires de TSHrh (0,9 mg) seront réalisées à 24 heures d’intervalle suivies de l’administration d’Iode 131 (5,5GBq) le jour suivant. Après 42 jours (+/-2) le traitement par trametinib +/- dabrafenib sera arrêté.
Les patients ayant une réponse partielle à 6 ou 12 mois pourront recevoir un deuxième cycle de traitement: en cas de mutation RAS: 6 semaines supplémentaires de traitement par trametinib suivi de 5,5 Gbq de RAI après stimulation TSHrh et en cas de mutation BRAF: 6 semaines supplémentaires de traitement par trametinib et dabrafenib suivi de 5,5 Gbq de RAI après stimulation TSHrh

Phase : II

Stade : IV

1, 2
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Cancer de la thyroïde d’origine folliculaire (papillaire, folliculaire ou faiblement différencié et leurs variant respectifs)
- Mutation RAS connue (NRAS ou KRAS ou HRAS) ou mutation BRAFV600E connue
- Maladie réfractaire à l’iode radioactive définie par l’un des items suivant :
 Métastases à distance sans prise d’iode radioactif sur une scintigraphie post thérapeutique
 Métastases à distance en progression dans les 12 mois suivant un traitement par iode radioactif
- Maladie mesurable avec au moins une lésion > 1,0 cm dans le plus long diamètre pour une cible non ganglionnaire ou > 1,5 cm de petit axe pour les cibles ganglionnaires, mesurée par CT scan sans injection de produit de contraste ou par IRM selon RECIST 1.1
- Maladie en progression selon les critères RECIST 1.1 dans les 18 mois qui précédent le début de traitement
- Absence de lésion métastatique > 30mm
- Activité cumulée d'iode radioactif préalablement administrée ≤ 300 mCi (11,1 Gbq)
- Les patients peuvent avoir reçu un traitement préalable avec soit une ligne de TKI, soit une ligne d'immunothérapie (à l'exclusion de traitement anti-BRAF ou anti-MEK, comme le sorafenib, le dabrafenib, le trametinib et le selumitinib) mais ces traitements doivent avoir été arrêtés 28 jours avant le début du traitement à l’étude
- ECOG PS 0 ou 1
- Pression artérielle ≤ 140/90 mm Hg à l’inclusion avec ou sans médicaments antihypertenseurs et aucun changement de médicaments antihypertenseurs au cours de la dernière semaine avant le début du traitement à l’étude
- Clairance de la créatinine ≥50 mL/min selon la formule de Cockcroft Gault
- Fonction hématologique adequate :
 Neutrophiles ≥1.5 x 109/L
 Hémoglobine ≥9.0 g/dL
 Plaquettes ≥100 x 109/L
 INR ≤ 1.5
- Fonction hépatique adequate :
 Bilirubine ≤1.5 × LSN
 ASAT et ALAT ≤3 LSN (≤5 en cas de metastases hépatiques)
- Age ≥ 18 ans
- Les femmes en âge de procréer doivent avoir un test de grossesse (urinaire ou sérique) négatif dans les 7 jours avant l’instauration du traitement. Les hommes (et leur partenaire en âge de procréer) et les femmes en âge de procréer, sexuellement actifs, doivent accepter d’utiliser une méthode efficace de contraception pendant la durée de l’étude et pendant les 12 mois après la dernière administration du traitement à l’étude.
- En cas de radiothérapie externe antérieure, toutes les toxicités liées à la radiothérapie doivent avoir été résolues à un < Grade 2 selon NCI CTCAE v 4.0, sauf l'alopécie et l'infertilité.
- Consentement éclairé signé et daté avant l'admission dans l'étude.

Critères de non-inclusion : - Cancer de la thyroïde indifférencié ou médullaire
- Métastases cérébrales (y compris métastases asymptomatiques)
- Chirurgie majeure dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude
- Les patients présentant une protéinurie> 1 + sur le test de la bandelette urinaire seront soumis à un prélèvement urinaire de 24 h pour une évaluation quantitative de la protéinurie. Les patients dont la protéine urinaire est ≥ 1 g / 24 h ne seront pas éligibles.
- Nécessité d'un traitement locorégional tel qu'une intervention chirurgicale, une radiothérapie externe ou une thermoablation
- Traitement antérieur par iode radioactif dans les 6 mois avant l'initiation du traitement à l’étude
- Traitement par radiothérapie externe dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude
- Iodurie ≥ 50 μg / dl
- Troubles ou anomalies gastro-intestinales qui pourraient interférer avec l'absorption du médicament de l'étude
- Antécédents d’insuffisance cardiaque ≥ NYHA II, angor instable, infarctus du myocarde ou AVC dans les 6 mois précédant le début du traitement à l’étude, arythmie cardiaque associée à une déficience cardiovasculaire significative, ou hypertension non contrôlée
- ECG avec un QT ≥480 msec
- Hémoptysie active dans les 2 mois précédant le début du traitement à l’étude et tout autre saignement actif, coagulopathie ou état pathologique susceptible de présenter un risque élevé de saignement.
- Infection active nécessitant un traitement systémique
- Autres tumeurs malignes dans les 2 dernières années autres que le cancer de la peau basocellulaire ou le carcinome in situ du col de l'utérus
- Condition entravant potentiellement une conformité avec le protocole de l'étude et le calendrier de suivi
- Femmes enceintes ou allaitantes
- Patients ayant reçu une injection de produit de contraste dans les 8 semaines précédant l'inclusion
- Antécédent d'occlusion de la veine rétinienne
- Antécédent de rétinopathie séreuse centrale
- Hypersensibilité connue aux médicaments à l’essai et à leurs excipients
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
Promoteur :
Unicancer (IGR)
Type de sponsor : Institutionnel
94800 VILLEJUIF

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre François BACLESSE - 3 avenue du Général Harris - 14000 CAEN

Investigateur :
Stéphane BARDET

TEC / ARC / IDE :
Sophie DANET
s.danet@
baclesse.unicancer.fr

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 23/07/2019