Etude : CACZ885T2301 / Canakinumab CANOPY-A



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : CACZ885T2301

Nom : Canakinumab CANOPY-A

Traitement : Adjuvant

Type d'étude : Ciblage moléculaire / Innovation thérapeutique

Dernière MÀJ : 11/09/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase III multicentrique, randomisée, en double aveugle, versus placebo, évaluant le canakinumab en adjuvant chez des patients ayant un cancer bronchique non à petites cellules de stade II-IIIA ou IIIB (T > 5 cm N2), complètement réséqué (R0).

Spécialité : Organes respiratoires et intrathoraciques
Localisation : C34 - Tumeur maligne des bronches et du poumon
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Il s’agit d’une étude de phase 3 randomisée, en double aveugle, en groupes parallèles et multicentrique.

Les patients sont randomisés en 2 bras :
- Bras A : les patients reçoivent du canakinumab en SC toutes les 3 semaines. Le traitement est répété jusqu’à 18 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
- Bras B : les patients reçoivent un placebo en SC toutes les 3 semaines. Le traitement est répété jusqu’à 18 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

Les patients sont revus pour une évaluation radiologique 1 an et demi, 2, 3, 4 et 5 ans après la randomisation et sont revus pour le suivi toutes les 12 semaines après la fin du traitement à l’étude.


Objectif principal : comparer la survie sans maladie.

Objectifs secondaires :
•Comparer la survie globale.
•Comparer la survie spécifique au cancer bronchique.
•Évaluer le profil d’innocuité du canakinumab.
•Déterminer les paramètres pharmacocinétiques du canakinumab.
•Déterminer la prévalence et l’incidence de l’immunogénicité du canakinumab.
•Comparer l’effet sur les résultats rapportés par le patient via les questionnaires EORTC QLQ-C30 avec QLQ-LC13 et EQ-5D.
•Évaluer la corrélation entre la pharmacocinétique, la pharmacodynamique (incluant l’IL-1β et des biomarqueurs inflammatoires tels que l’hs-CRP et l’IL-6), l’innocuité et l’efficacité du canakinumab.
•Évaluer l’impact de l’immunogénicité sur les paramètres pharmacocinétiques, la tolérance et l’efficacité du canakinumab.
•Évaluer les mutations sur la biopsie et sur l’ADN circulant et la corrélation avec la réponse au traitement par canakinumab.
•Déterminer les cytokines et d’autres marqueurs solubles dans les échantillons prélevés à la baseline, pendant et après le traitement et la corrélation avec les critères d’efficacité.

Phase : III

Stade : Localisé à Localement avancé

1
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : •Âge ≥ 18 ans.
•Cancer du poumon non à petites cellules de stade IIA selon les critères AJCC/UICC v8 avec T > 4-5 cm et N0 selon la classification TNM, complètement réséqué ou cancer du poumon de stade IIB, IIIA ou IIIB selon les critères AJCC/UICC v8 avec T > 5 cm et N2 complètement réséqué ayant reçu une chimiothérapie mais pas de radiothérapie ou cancer du poumon non à petites cellules de stade IIIA selon les critères AJCC/UICC v8 avec T ≤ 5 ou IIIB avec T > 5 et N2 complètement réséqué ayant reçu une radiothérapie et une chimiothérapie.
•Chimiothérapie adjuvante (à base de cisplatine en association avec de la vinorelbine, de l’étoposide, du docétaxel ou de la gemcitabine ou en association avec du pémétrexed pour les carcinomes non épidermoïdes) antérieure pendant 4 cures de 21 ou 28 jours (les patients intolérants au traitement et ayant reçu au moins 2 cures de chimiothérapie adjuvante sont autorisés). Les patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules de stade IIA avec T > 4-5 cm et n’ayant pas reçu de chimiothérapie adjuvante antérieure sont autorisés s’ils sont randomisés dans les 70 jours suivant la résection chirurgicale complète.
•Indice de performance ≤ 1 (OMS).
•Espérance de vie ≥ 5 ans.
•Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L, hémoglobine > 9 g/dL.
•Fonction rénale : clairance de la créatinine > 45 mL/min (formule de Cockcroft-Gault).
•Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 1,5 x LNS, transaminases ≤ 3 x LNS.
•Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 130 jours après la fin du traitement à l’étude.
•Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : •Maladie inopérable ou métastatique, marges microscopiques positives d’après le rapport d’anatomopathologie et/ou résidu de maladie macroscopique lors de la chirurgie.
•Antécédent de maladie pulmonaire interstitielle.
•Diabète non contrôlé.
•Maladies hépatiques connues actives ou récurrentes (par ex : cirrhose).
•Antécédents de tuberculose active ou latente ou exposition à un facteur de risque (séjour en collectivité, consommation de drogues, personnel de santé exposé sans protection à des patients à haut risque pour la tuberculose, contact étroit dans les 12 derniers mois avec une personne ayant une tuberculose active, preuve d’infection par la tuberculose active ou latente à la sélection. Les patients ayant eu une tuberculose active ou latente ayant terminé le traitement avant la sélection sont autorisés.
•État d’immunodépression suspecté ou avéré.
•Présence ou antécédent de cancer autre que le cancer du poumon non à petites cellules réséqué diagnostiqué et/ou ayant nécessité un traitement dans les 3 années précédentes (les patients ayant un cancer cutané à cellules basales et à cellules squameuses ou un carcinome in situ de toute type complètement réséqué sont autorisés).
•Antécédent ou présence de maladie cardiaque incluant : infarctus du myocarde ou pontage aortocoronarien ou angor instable dans les 6 derniers mois, insuffisance cardiaque congestive non contrôlée, arythmies cardiaques cliniquement significatives (par ex : tachycardie ventriculaire soutenue et bloc auriculo-ventriculaire de 2e ou 3e degré cliniquement significatif, sans pacemaker).
•Chimiothérapie ou radiothérapie néoadjuvante antérieure.
•Radiothérapie thoracique au niveau des poumons dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude.
•Traitement local ou systémique par des agents modulant le système immunitaire à des doses ayant des effets systémiques tel que des doses fortes de stéroïdes oraux ou intraveineux (> 20 mg de prednisone par voie orale par jour ou équivalent ou > 15 mg de méthotrexate par semaine). Les patients prenant des stéroïdes topiques, inhalés ou locaux à des doses qui ne sont pas censées causer d’effets systémiques sont autorisés.
•Vaccin vivant dans les 3 mois précédant le début du traitement à l’étude.
•Traitement antérieur par canakinumab ou par un inhibiteur d’IL-1β.
•Traitement biologique ciblant le système immunitaire (par ex : inhibiteurs de TNF, anakinra, rituximab, abatacept ou tocilizumab).
•Intervention chirurgicale majeure (par ex : intra-thoracique, intra-abdominale ou intra-pelvienne) dans les 4 semaines précédant la randomisation (les chirurgies thoraciques assistées par vidéo et les médiastinoscopies effectuées depuis une semaine ou plus sont autorisées).
•Toxicités non revenues à un grade ≤ 1 liées à un traitement systémique antérieur (les patients ayant une alopécie ou une neuropathie de grade ≤ 2 sont autorisés).
•Toxicités non résolues liées à une radiothérapie antérieure.
•Effets indésirables non résolus liés à une intervention chirurgicale majeure.
•Antécédents d’hypersensibilité au canakinumab ou à des produits de la même classe.
•Traitement ou dispositif expérimental reçu dans les 30 jours précédant le début du traitement à l’étude ou participation à une autre étude expérimentale prévue pendant le déroulement de cette étude.
•Toute condition pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole.
•Toute condition médicale pouvant interférer avec la participation du patient à l’étude.
•Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
•Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03447769
Promoteur :
Novartis Pharmaceuticals
Type de sponsor : Industriel
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Professeur Nicolas GIRARD
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Alexis Cortot

TEC / ARC / IDE :
Marianne Gierczynski / Eric Wasielewski
eric.wasielewski@
chru-lille.fr
03.20.44.56.12

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 24/10/2018