Etude : CA045-001 /



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme / Nom
Situation thérapeutique
Traitement
Cadre réglementaire
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme / Nom : CA045-001

Situation thérapeutique : Métastatique ou localement avancé

Traitement : Immunothérapie

Cadre réglementaire : RIPH1

Dernière MÀJ : 22/09/2021
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase III randomisée, en ouvert, comparant NKTR-214 associé au Nivolumab versus Nivolumab chez des patients atteints de mélanome métastatique ou inopérables n’ayant pas été préalablement traités

Spécialité : Peau
Localisation : C43 - Mélanome malin de la peau
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Schéma de l'étude:

Bras :
- Experimental A: Combination NKTR-214 (0.006 mg/kg, IV, toutes les 3 semaines) + Nivolumab (360 mg, IV, toutes les 3 semaines)
- Experimental B: Monothérapie Nivolumab (360 mg, IV, toutes les 3 semaines)

Objectif principal:
- Evaluer le taux de réponse objective (ORR: Objective Response Rate) du NKTR-214 associé au nivolumab et celui du nivolumab en monothérapie chez des patients atteints d’un mélanome métastatique ou inopérable n’ayant pas été préalablement traité.
- Comparer la survie sans progression (PFS : Progression Free Survival) du NKTR-214 associé au nivolumab à celui du nivolumab en monothérapie chez des patients atteints d’un mélanome métastatique ou inopérable n’ayant pas été préalablement traité

Objectifs secondaires:
- Evaluer l’efficacité du NKTR-214 associé au nivolumab et celle du nivolumab en monothérapie.
- Evaluer l’association entre l’expression du PD-L1 des cellules tumorales (≥ 1% ou < 1% /indéterminé) et les mesures d’efficacité comprenant la PFS et l’ORR (par revue centralisée indépendante en aveugle, BICR) puis l’OS.
- Évaluer le profil de sécurité globale et de tolérance du NKTR-214 associé au nivolumab et celui du nivolumab en monothérapie.

Phase : III

Stade : Localement avancé à Métastatique

1, 2
Informations libres de droit
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Informations libres de droit
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : 1.Signature du consentement éclairé
2.Caractéristiques patient et pathologie:
a.Indice de performance ECOG 0 ou 1 pour les patients de plus de 18 ans ou KPS ≥ 80% pour les patients âgés de 12 à 17 ans (voir annexe 5 du protocole).
b.Mélanome de stade III (inopérable) ou stade IV confirmé histologiquement selon AJCC, 8ème édition (voir annexe 7 du protocole).
c.Patients naïfs de traitement (c’est-à-dire n’ayant pas reçu de traitement anticancéreux systémique antérieur pour le mélanome métastatique ou inopérable). À noter qu’un traitement antérieur en adjuvant avec un inhibiteur BRAF/MEK, ipilimumab, nivolumab, pembrolizumab ou interferon est autorisé. Seuls les patients qui ont eu une récidive dans les 6 mois suivant la fin du traitement en adjuvant ne sont pas éligibles.
d.Au moins une lésion mesurable par scanner ou IRM selon les critères RECIST v1.1 (voir annexe 8 du protocole).
e.Matériel archivé < 3 mois ou biopsie fraiche
f.Les patients du sous-groupe de PK et de biomarqueurs intensifs doivent avoir une lésion qui peut être biopsiée au C1D21
g. Les patients doivent avoir un statut connu pour la mutation V600 BRAF avant l’inclusion ou consentir à ce qu’une analyse de la mutation V600 BRAF soit réalisée selon les pratiques locales pendant la période de sélection. Le centre devra saisir les résultats des tests BRAF dans l'IRT avant la randomisation. Les patients avec un statut BRAF indéterminé ou non communiqué avant la randomisation ne sont pas autorisés à être randomisés dans un bras de traitement.
h.Toute Radiothérapie palliative antérieure doit être terminée au moins deux semaines avant l’administration du traitement à l’étude. Les patients doivent avoir récupéré de toutes les toxicités liées à la radiothérapie.
i.(FEVG) > 45% documentée (échocardiogramme standard ou MUGA) dans les 60 jours précédant la randomisationj.Une espérance de vie ≥ 12 semaines
3.Age et contraception

Critères de non-inclusion : 1.Condition médicale:
a.Métastases cérébrales actives ou métastases leptoméningées. Les patients avec des métastases cérébrales sont éligibles si elles ont été traitées et si l’IRM réalisée après ≥ 8 semaines après la dernière dose du traitement et dans les 28 jours précédant la première dose du traitement à l’étude ne montre aucun signe de progression. Il ne doit pas non plus être nécessaire d'administrer des doses immunosuppressives de corticostéroïdes systémiques (> 10 mg / jour d'équivalents de prednisone) pendant au moins 2 semaines avant l'administration du traitement à l'étude. Une dose stable d'anticonvulsivants est autorisée. Le traitement des métastases du SNC comprend : une radiochirurgie stéréotaxique (par exemple GammaKnife, CyberKnife ou équivalent) ou une résection neurochirurgicale. Les patients qui ont reçu une radiothérapie du cerveau entier ne sont pas éligibles.
b.Mélanome oculaire.
c.Toute condition médicale, émotionnelle, psychiatrique ou logistique qui, de l'avis de l'investigateur, empêcherait le patient de se conformer au protocole ou augmenterait le risque associé à la participation à l'étude ou à l'administration du traitement ouinterférerait avec l'interprétation des résultats de sécurité (par exemple, une condition associée à la diarrhée ou à une diverticulite aiguë).
d.Antécédent de pathologie maligne active dans les 3 ans précédant l’inclusion dans l’étude sauf : cancer pouvant être traité localement considéré comme guéri tel que : cancer cutané spino-cellulaire ou basocellulaire, tumeur superficielle de la vessie, cancer in situ de la prostate, du col de l’utérus ou du sein.
e.Patients avec une maladie auto-immune active, connue ou suspectée. Les patients avec un diabète de type I, une hypothyroïdie nécessitant uniquement un traitement hormonal de substitution, des affections de lapeau (tel qu’un vitiligo, un psoriasis ou une alopécie) ne nécessitant pas de traitement systémique, ou des pathologies non susceptibles de récidiver en l’absence de facteur déclencheur externe, peuvent être inclus dans l’étude.
f.Patients avec une maladie nécessitant des corticoïdes systémiques (>10 mg/jour de prednisone ou équivalent) ou d’autres traitements immunosuppresseurs dans les 14 jours précédant la randomisation.Les stéroïdes inhalés ou topiques, ainsi que les corticoïdes de substitution surrénalienne à une dose > 10 mg/jour de prednisone ou équivalent, sont autorisés en l’absence de maladie auto-immune active
g.Antécédent de transplantation d'organe ou de tissu nécessitant l'utilisation systémique d’immunosuppresseurs.
h.Infection active nécessitant un traitement systémique dans les 14 jours précédant la randomisation.
i.Besoin de > 2 traitements antihypertenseurs pour la prise en charge de l'hypertension (y compris les diurétiques).
j.Antécédent cardiaque connu comprenant
2.Thérapies antérieures et concomitantes:
a.Utilisation d'un agent ou d'un dispositif expérimental dans les 28 jours précédant l'administration de la première dose du traitement à l'étude.
b.Patients ayant reçu un vaccin vivant / atténué dans les 30 jours précédant la 1ère administration du traitement à l’étude
c.Traitement préalable avec la thérapie IL-2.
d.Traitement antérieur par un anticorps anti-PD-1, anti-PD-L1, anti-PD-L2, ou anti-CTLA-4, ou tout autre anticorps ou traitement ciblant spécifiquement les voies de la co-régulation des lymphocytes T ou des points de contrôle de l’immunité à l'exception des traitements utilisés en adjuvant tels que décrits dans le paragraphe critères d’inclusion 1-2c.
e.Patients ayant des antécédents de toxicité menaçant le pronostic vital liés à une immunothérapie antérieure (par exemple : traitement anti-CTLA-4 ou anti-PD-1 / PD-L1 ou tout autre anticorps ou traitement ciblant spécifiquement les voies de co-régulation ou des points de contrôle de l’immunité) à l’exception de ceux qui sont peu susceptibles de se reproduire avec des mesures de prévention/prise en charge standard (par exemple, traitement hormonal de substitution après une crise surrénalienne)
f.Traitement avec des préparations botaniques
3.Examens cliniques et biologiquesnormal
4.Allergies et évènements indésirables
a.Antécédent d’allergie ou d’hypersensibilité à des composants du traitement de l’étude.
b.Antécédents de réaction d'hypersensibilité sévère à un anticorps monoclonal.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03635983
Promoteur :
BRISTOL MYERS SQUIBB
Type de sponsor : Industriel
BRISTOL MYERS SQUIBB - BRISTOL MYERS SQUIBB
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Laurent MORTIER

TEC / ARC / IDE :
Benoît MINART
benoit.minart@
chru-lille.fr
03 20 44 64 15

Statut de l'essai : CLOS

MAJ : 22/09/2021