Etude : ENDOLA /



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : ENDOLA

Nom :

Traitement : Métastasique ou localement avancé

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 15/10/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Essai de phase I/II évaluant la tolérance et l’efficacité de l’association Endoxan métronomique, Metformine et Olaparib dans les cancers de l’endomètre métastatiques ou avancés en rechute 

Spécialité : Seins, organes génitaux de la femme
Localisation : C54 - Tumeur maligne du corps de l'utérus
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Phase 1 : escalade de dose selon une technique continual reassessment method (CRM) qui guide l’inclusion des patientes dans les différents niveaux de dose selon les DLT observées.

Phase 2 (expansion de cohorte) : des patientes supplémentaires sont incluses afin d’obtenir des données préliminaires sur l’efficacité de la combinaison selon un schéma en 2 étapes minimax de Simon.

Pendant la 1ère cure, les 3 médicaments sont donnés graduellement :
- Olaparib PO seul de J1 à J7 (semaine 1),
- Olaparib PO et cyclophosphamide métronomique PO de J8 à J14 (semaine 2),
- Olaparib PO, cyclophosphamide métronomique PO et metformine PO de J15 à J22 (semaine 3).

Les comprimés d’olaparib sont donnés en escalade de dose sur 4 niveaux de dose.

Une cure dure 28 jours, sauf la 1ère cure qui est de 6 semaines.
Le traitement est répété jusqu’à progression ou toxicité inacceptable pendant 2 ans avec une durée médiane de 1 an.

A l’inclusion un examen clinique complet avec prélèvements sanguins et urinaires est réalisé ainsi qu’un bilan d’extension radiologique (scanner thoraco-abdominopelvien +/- IRM) et un examen cardiologique pour déterminer la fraction d’éjection ventriculaire gauche.
En l’absence de matériel tumoral archivé, une biopsie tumorale est réalisée.

L’examen clinique et les tests biologiques sanguins et urinaires sont réalisés 1 semaine après le début du traitement puis toutes les 2 semaines pendant la 1ère cure puis à chaque cure.
L’évaluation tumorale est faite par les examens d’imagerie toutes les 2 cures.

Objectif principal : Evaluer la tolérance et la dose recommandée de l’olaparib pour les essais de phase 2 (RP2D) combiné au cyclophosphamide métronomique et à la metformine chez des patientes ayant un cancer de l’endomètre avancé/métastatique.

Objectifs secondaires :
- Evaluer l’efficacité de l’olaparib combiné au cyclophosphamide métronomique et à la metformine chez des patientes ayant un cancer de l’endomètre avancé/métastatique.
- Evaluer la tolérance sur toute l’étude de l’olaparib combiné au cyclophosphamide métronomique et à la metformine chez des patientes ayant un cancer de l’endomètre avancé/métastatique.
- Obtenir des données sur les effets pharmacodynamiques (PD) des 3 médicaments combinés sur les voies de signalisation impliquées (PI3K-AKT-mTor-S6K ; PARP1 et IGF1R dans les cellules mononuclées périphériques et dans le sang), et sur le risque d’interaction pharmacodynamique.
- Obtenir des données sur les cinétiques de biomarqueurs circulants tels que CA-125, insuline, IGF-1 et ADN tumoral circulant, à relier avec les effets thérapeutiques de la combinaison.
- Obtenir des données sur l’impact d’anomalies constitutionnelles ou somatiques du système de réparation de l’ADN sur les effets thérapeutiques de la combinaison : recombinaison homologue, syndrome de Lynch et autres anomalies des gènes de réparation de l’ADN.

Phase : I/II

Stade : NA

2, 3, 4, X
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Woman older than 18 years and younger than 81 year old
- Cancer de l’endomètre (type I ou II) histologiquement et/ou cytologiquement documenté, en rechute après une chimiothérapie à base de platine.
- Pas de limitation dans le nombre antérieur de traitements.
- Maladie mesurable selon les critères d’évaluation de réponse dans les tumeurs solides (RECIST v1.1).
- Matériel tumoral archivé disponible ou biopsie lésionnelle faisable en l’absence de contre-indication médicale.
- Statut de performance ≤ 2 (OMS).
- Espérance de vie ≥ 16 semaines.
- Fonction hématologique : polynucléaires granulocytes ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L, hémoglobine ≥ 9,0 g/dL.
- Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 60 mg/mL (formule MDRD)
- Fonction hépatique : bilirubine totale
- Contraception efficace pendant toute la durée de l’étude et 12 mois après la fin du traitement.
- Affiliation à un régime de sécurité sociale.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Pathologies incompatibles avec la metformine en particulier celles associées à un risque d'hypoperfusion ou d’hypoxie.
- Traitement antérieur par cyclophosphamide et/ou allergie/hypersensibilité au cyclophosphamide.
- Traitement antérieur avec un inhibiteur de PARP, compris olaparib.
- Deuxième cancer primitif, sauf cancers de la peau non-mélanomes ayant été traités, cancers in situ du col utérin ayant bénéficié d’un traitement curatif ou d’autres tumeurs solides ayant bénéficiés d’un traitement curatif depuis au moins 5 ans.
- Chimiothérapie systémique, radiothérapie (sauf à visée palliative), dans les 2 semaines à partir de la dernière dose avant les médicaments de l’étude.
- Utilisation concomitante d’inhibiteurs de CYP3A4 connus tels que le kétoconazole, l’itraconazole, le ritonavir, indinavir, le saquinavir, la télithromycine, la clarithromicine, le bocéprévir, le télaprévir et le nelfinavir ou d’inducteurs du CYP3A4 tels que le phénobarbital, la phénytoïne, la carbamazépine, la rifampicine.
- Toxicité persistante de grade CTAE ≥ 2.
- Syndrome occlusif du colon ou autres troubles gastro-intestinaux ne permettant pas une prise médicamenteuse par voie orale tels qu’une malabsorption.
- Infection active au VIH.
- Hépatite B ou C, ou autres formes d’hépatite ou cirrhose.
- Métastases cérébrales symptomatiques non contrôlées.
- Intervention chirurgicale majeure prévue dans les 14 jours suivant le début du traitement de l’étude.
- Traitement concomitant par Anti Vitamine K (AVK).
- Traitement en cours avec d'autres médicaments expérimentaux.
- ECG de repos QTc > 470 msec sur 2 ou plusieurs points de temps dans un délai de 24 heures ou antécédents familiaux de syndrome de QT long.
- Patiente n’ayant pas récupéré de tous les effets de toute intervention chirurgicale majeure réalisée avant le début du traitement.
- Patiente privée de liberté ou sous mesure de protection juridique.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT02755844
Promoteur :
UNICANCER
Type de sponsor : Institutionnel
69003 LYON 03

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Oscar Lambret - 3 Rue Frédéric Combemale - 59000 LILLE

Investigateur :
Docteur Cyril ABDEDDAIM

TEC / ARC / IDE :
Unité Intégrée de Recherche Clinique
investigation@
o-lambret.fr
03.20.29.59.35

Ouverture de l'essai : CLOS

MAJ : 15/10/2019