Etude : TIME / PRODIGE 28 - UCGI27



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : TIME

Nom : PRODIGE 28 - UCGI27

Traitement : Métastasique ou localement avancé

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 25/10/2017
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Essai de phase II randomisé, comparant un traitement d'entretien par Cetuximab seul, à une pause thérapeutique en cas de cancer colorectal métastatique avec gènes KRAS et NRAS sauvages, répondeur ou contrôlé après 8 cycles de Folfiri plus Cetuximab

Spécialité : Organes digestifs
Localisation : C18 - Tumeur maligne du côlon

Spécialité : Organes digestifs
Localisation : C20 - Tumeur maligne du rectum
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité du cétuximab seul comme traitement d’entretien après une première ligne de chimiothérapie, chez des patients ayant un cancer colorectal métastatique avec métastases inopérables.

Il s’agit d’un essai de désescalade thérapeutique après un traitement par chimiothérapie intensive ayant pour but d’améliorer à la fois le contrôle de la maladie et la qualité de vie des malades ayant des métastases inopérables d’un cancer colorectal et devant recevoir une chimiothérapie au long cours.

A l’inclusion, les patients recevront une chimiothérapie de type FOLFIRI comprenant des perfusions d’irinotecan, de leucovorine et de 5-fluorouracile (5-FU) associée à une perfusion de cétuximab. Ce traitement sera répété toutes les deux semaines, pendant huit cures.

En cas d’amélioration ou de stabilisation de la maladie à l’issue de ces quatre mois de trichimiothérapie, les patients seront ensuite répartis de façon aléatoire en deux groupes de traitement.

- Les patients du premier groupe recevront une perfusion de cétuximab seul toutes les deux semaines

- Les patients du deuxième groupe auront une pause thérapeutique complète et seront simplement suivis.

Durant cette période d’allègement thérapeutique, un scanner sera réalisé toutes les 8 semaines. En cas d’aggravation de la maladie, la trichimiothérapie par FOLFIRI+cetuximab sera immédiatement ré-introduite pour une nouvelle durée de 4 mois (huit cures). En cas de contrôle de la maladie à nouveau obtenu à l’issue de cette deuxième séquence de chimiothérapie, le même allègement thérapeutique sera décidé. Dans le cas contraire, les patients recevront une deuxième ligne de chimiothérapie comprenant de l’oxaliplatine et du bévacizumab.

Une évaluation tumorale sera également réalisée toutes les huit semaines pendant toute la période d’inclusion dans l’essai quel que soit le bras de traitement.

Au cours de cet essai, des prélèvements de tumeur et de sang seront réalisés régulièrement et des questionnaires de qualité de vie seront complétés.

Phase : II

Stade : IV

1
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Cancer colorectal confirmé par l’histologie
- Gènes KRAS et NRAS de type sauvage après analyse du statut mutationnel à partir de la tumeur primitive ou de la métastase
- Tumeur métastatique non résécable en intention curative
- Aucune chimiothérapie antérieure à l’exception d’un traitement adjuvant à base de fluoropyrimidines avec ou sans oxaliplatine administrée plus de 6 mois avant la date d'inclusion
- Patient présentant au minimum une tumeur cible mesurable (> 10 mm), conformément aux critères RECIST, n’ayant jamais été irradiée
- Patient dont l’espérance de vie est supérieure à 3 mois
- Index d’évaluation de l’état général =< 2 (OMS)
- Homme ou femme âgé de ≥ 18 ans.
- Exigences en matière biologique:
· Hématologie :
Nombre de neutrophiles ≥ 1,5 x 109/l
Numération plaquettaire ≥ 100 x 109/l
Nombre de leucocytes > 1 500/mm3
· Fonction hépatique :
Bilirubine totale ≤ 1,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN)
ASAT ≤ 2,5 x LSN en l’absence de métastases hépatiques, ou ≤ 5 x LSN en
présence de métastases hépatiques
ALAT ≤ 2,5 x LSN en l’absence de métastases hépatiques, ou ≤ 5 x LSN en
présence de métastases hépatiques
· Fonction rénale
Clairance de la créatinine (selon la formule de Cockroft et Gault) > 50 ml/min ou taux
de créatinine sanguine ≤ 1,5 x LSN
· Fonction métabolique
Magnésium ≥ limite inférieure de la normale.
Calcium ≥ limite inférieure de la normale
- Patient ayant signé un formulaire de consentement éclairé écrit.

Critères de non-inclusion : - Métastases cérébrales connues et/ou symptomatiques
- Allergie connue à l’un des composants du traitement
- Affection neurologique ou psychiatrique susceptible de gêner la bonne observance du traitement
- Patient sous traitement anticancéreux : chimiothérapie, traitement ciblé ou radiothérapie ≤ 14 jours avant la randomisation
- Autres affections graves telles qu’une insuffisance respiratoire. Antécédents de pneumopathie interstitielle, p. ex, pneumopathie, fibrose pulmonaire, ou signes d’une pneumopathie interstitielle sur la TDM thoracique initiale.
- Maladie cardiovasculaire cliniquement significative (y compris infarctus du myocarde, angor instable, insuffisance cardiaque congestive symptomatique, arythmie cardiaque grave non contrôlée) < 12 mois avant le recrutement ou la randomisation
- Infection concomitante sévère.
- Antécédents de cancer (à l’exception d’un cancer de la peau autre qu’un mélanome, d’un épithélioma préinvasif du col utérin, ou d’une autre tumeur solide traitée à des fins curatives ne présentant aucun signe de la maladie et pour lequel aucun traitement n’a été administré dans les 5 ans précédant la randomisation).
- Patient déjà inclus dans un autre essai clinique portant sur une molécule expérimentale
- Traitement antérieur par anticorps anti-EGFr (p. ex. cetuximab / Erbitux®) ou traitement par petites molécules inhibitrices de l’EGFr (p. ex., erlotinib / Tarceva®)
- Femme enceinte, femme allaitant ou susceptible d’allaiter, ou femme envisageant une grossesse dans les 6 mois suivant la fin du traitement, ou absence de contraception efficace pour les hommes ou les femmes en âge de procréer pendant le traitement et pendant 6 mois (homme ou femme) après la fin du traitement
- Patients privés de leur liberté ou sous tutelle
- Impossibilité de participer au suivi médical de l’essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychologiques
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
Promoteur :
Fédération Francophone de Cancérologie Digestive
Type de sponsor : Institutionnel
21000 DIJON

Coordonnateur :
Valérie BOIGE
valerie.boige@gustaveroussy.fr
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
CHU de Caen - Avenue de la Côte de Nacre - 14033 Caen Cedex - 14000 CAEN

Investigateur :
Karine BOUHIER

TEC / ARC / IDE :
Esther LEBRETON
lebreton-e@
chu-caen.fr

Ouverture de l'essai : CLOS

MAJ : 03/12/2018

Centre investigateur :
Centre François BACLESSE - 3 avenue du Général Harris - 14000 CAEN

Investigateur :
Aurélie PARZY

TEC / ARC / IDE :
Boly ANN
Boly.ANN@
mail.baclesse.fr

Ouverture de l'essai : CLOS

MAJ : 03/12/2018