Etude : 2014-01-MetZolimOS /



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : 2014-01-MetZolimOS

Nom :

Traitement : Métastasique ou localement avancé

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 02/05/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Étude de phase 1b, en escalade de dose, évaluant la dose recommandée et la tolérance du sirolimus administré en association avec le cyclophosphamide à posologie métronomique, le méthotrexate et l’acide zolédronique, chez des patients ayant une tumeur solide avancée avec métastases osseuses, ou un ostéosarcome localement avancé et/ou métastatique, préalablement traités

Spécialité : Toutes tumeurs solides
Localisation : C - Toutes localisations

Spécialité : Os et cartilage articulaire
Localisation : C41 - Tumeur maligne des os et du cartilage articulaire, de sièges autres et non précisés
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Cette étude comprend 2 parties :

- Partie 1: les patients reçoivent un traitement comprenant des doses croissantes de sirolimus PO en continu une fois par jour, du cyclophosphamide PO 2 fois par jour, une semaine sur deux, du méthotrexate PO au J1 et J4 de chaque semaine, et de l’acide zolédronique en perfusion IV au domicile du patient à J2 de chaque cure. Ces traitements sont répétés tous les 28 jours jusqu’à progression ou toxicité.
Le sirolimus est administré selon un schéma d’escalade de doses, avec 3 paliers de doses et 3 patients par palier.

- Partie 2 : les patients reçoivent un traitement comprenant du sirolimus PO, administré à la dose recommandée déterminée dans la partie 1, du cyclophosphamide PO, du méthotrexate PO, et de l’acide zolédronique en perfusion IV, administrés selon les mêmes modalités que dans la partie 1, jusqu’à progression ou toxicité.

Par ailleurs, les patients bénéficient d’un examen clinique et d’un examen biologique (un prélèvement sanguin) une semaine sur deux, d’une évaluation tumorale toutes les 8 semaines, et d’un examen bucco-dentaire toutes les 16 semaines, jusqu’à la fin de traitement.


Objectif principal :
Déterminer la dose recommandée pour la phase 2, la dose maximale tolérée évaluée sur la première cure, la toxicité, et la toxicité dose-limitante (DLT) du traitement à l’étude.

Objectifs secondaires :
- Décrire les profils pharmacocinétiques du sirolimus, administré en association avec le cyclophosphamide et le méthotrexate.
- Évaluer la toxicité du sirolimus administré en association avec le cyclophosphamide, le méthotrexate et l’acide zolédronique (NCI-CTC v4).
- Documenter l’activité anti-tumorale observée avec le sirolimus administré en association avec le cyclophosphamide, le méthotrexate et l’acide zolédronique, chez des patients ayant un ostéosarcome, en termes de taux de réponse objective à 6 mois, taux de meilleure réponse objective, taux de non-progression à 6 mois, survie sans progression à 1 an, survie globale à 1 an et Growth modulation Index (GMI).
- Explorer la pharmacodynamique (PD) et les mécanismes d’action du sirolimus administré en association avec le cyclophosphamide, le méthotrexate et l’acide zolédronique et identifier des biomarqueurs prédictifs potentiels.

Phase : Ib

Stade : Localement avancé à Métastatique

1, 2, 3, 4, X
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Age ≥ 13 ans pour les patients ayant un ostéosarcome, âge >= 18 ans pour les patients ayant toute autre tumeur solide.
- Tumeur solide avancée avec métastase osseuse radiologiquement prouvée (partie 1).
- Ostéosarcome ostéogénique confirmé histologiquement (partie1 et 2). En cas de prise en charge en dehors d’un centre du réseau RRePS, une relecture centralisée est nécessaire (équipe du Pr. Coindre).
- Maladie localement avancée et/ou métastatique, non éligible à un traitement local alternatif comme la radiothérapie.
- Tumeur solide histologiquement confirmée, localement avancée et/ou métastatique, non accessible aux thérapies standard, incluant pour les patients ayant un ostéosarcome des agents conventionnels comme anthracyclines, sels de platine, ifosfamide et/ou méthotrexate.
- Période de wash out d’au moins 3 semaines depuis la précédente chimiothérapie, immunothérapie ou tout autre traitement pharmacologique et/ou radiothérapie.
- Patient ayant récupéré de toute toxicité suite à un traitement antérieur (grade ≤ 1, CTC-AE v 4), excepté l’alopécie quel que soit le grade, et les neuropathies périphériques non douloureuse de grade
- Espérance de vie > 3 mois.
- Au moins une lésion mesurable selon RECIST 1.1.
- Indice de performance ≤ 1 (ECOG).
- Fonction hématologique : neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, hémoglobine >= 10 g/dL (transfusion antérieure autorisée), plaquettes >= 120 x 109/L, leucocytes >= 3 x 109/L.
- Fonction hépatique : albumine > 2,5 g/dL, bilirubine totale ≤ 1,5 x LNS, transaminases
- Fonction rénale : clairance de la créatinine > 40 mL/min/1,73 m2.
- Créatine phosphokinase ≤ 2,5 x LNS.
- Patient affilié à la sécurité sociale.
- Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer jusqu’à 6 mois après la fin du traitement.
- Test de grossesse négatif requis avant l’entrée dans l’étude.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Traitement antérieur par sirolimus.
- Traitement antérieur par des substances inhibitrices ou inductrices du cytochrome CYP450 3A4.
- Vaccin dans les 30 jours précédant le début du traitement à l’étude ou prévu durant l’étude comme : rougeole, oreillons, rubéole, varicelle, fièvre jaune, grippe saisonnière, H1N1, rage, BCG, et typhoïde. Cependant, si la saison le nécessite, selon les recommandations, le vaccin contre la grippe saisonnière et la grippe A (H1N1) est autorisé (au moins 15 jours avant le début du traitement à l’étude).
- Antécédent d’allergie connu à un produit de composition chimique ou biologique similaire à l’un des produits utilisé dans l’étude.
- Antécédent ou présence d’ascite, effusion pleurale ou péricardique cliniquement significative et/ou rapidement évolutive.
- Antécédent ou présence de maladie cardiaque instable, saturation
- Atteinte maligne du système nerveux central.
- Problème dentaire en cours ou récent (
- Antécédent d’ostéonécrose du maxillaire ou de retard de cicatrisation après une intervention dentaire.
- Maladie maligne antérieure ou concomitante, diagnostiquée ou traitée dans les 2 années précédentes, à l'exception du carcinome du col utérin in situ, ou du carcinome cutané basocellulaire ou squameux, ou du carcinome in situ de la vessie correctement traité.
- Sérologie VIH positive ou infection par le virus de l’hépatite B ou C connue.
- Condition géographique, familial, social ou psychologique qui pourrait interférer avec le suivi, l’observance aux procédures de l’étude et à toutes autres exigences du protocole.
- Patient ayant participé à un essai clinique avec un produit à l’étude durant les 30 jours précédents.
- Participation antérieure à cette étude.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT02517918
Promoteur :
Institut Bergonié
Type de sponsor : Institutionnel
229 Cours de l'Argonne - 229 Cours de l'Argonne
33000 BORDEAUX

Coordonnateur :
Docteur Maud TOULMONDE
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Oscar Lambret - 3 Rue Frédéric Combemale - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Nicolas PENEL

TEC / ARC / IDE :
Unité Intégrée de Recherche Clinique
investigation@
o-lambret.fr
03.20.29.59.35

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 08/04/2019