Etude : POLARIX / POLARIX



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : POLARIX

Nom : POLARIX

Traitement :

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 03/09/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase III, multicentrique, randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo analysant l’efficacité et la tolérance du polatuzumab vedotin associé au rituximab + CHP (RCHP) versus rituximab + CHOP (R-CHOP) chez des patients atteints d’un lymphome diffus à grandes cellules B n’ayant jamais été traité.

Spécialité : Tissus lymphoïde, hématopoïétique et apparentés
Localisation : C85 - Lymphome non hodgkinien, de types autres et non précisés
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Les patients sont randomisés en 2 bras :
- Bras A : les patients reçoivent du polatuzumab vedotin en IV, un placebo de la vincristine en IV et une chimiothérapie R-CHP comprenant du rituximab en IV, du cyclophosphamide en IV et de la doxorubicine en IV tous administrés à J1 associés à de la prednisone PO de J1 à J5. Ce traitement est répété lors de cures de 21 jours jusqu’à 6 cures. Par la suite, les patients reçoivent du rituximab en IV jusqu’à 2 cures.

- Bras B : les patients reçoivent un placebo du polatuzumab vedotin en IV et une chimiothérapie R-CHOP comprenant du rituximab en IV, du cyclophosphamide en IV, de la vincristine en IV, de la doxorubicine en IV tous administrés à J1 et de la prednisone PO de J1 à J5. Ce traitement est répété lors de cures de 21 jours jusqu’à 6 cures. Par la suite, les patients reçoivent du rituximab en IV jusqu’à 2 cures.

Les patients sont suivis tous les 3 mois pendant 2 ans, puis tous les 6 mois pendant un minimum de 3 ans après la fin du traitement.

Objectif principal:
Évaluer l’efficacité du polatuzumab vedotin associé au R-CHP par rapport au R-CHOP en ce qui concerne la survie sans progression.

Objectifs secondaires:
- Évaluer le taux de réponse complète à la fin du traitement.
- Évaluer la survie sans événements.
- Évaluer la survie sans progression à 24 mois.
- Évaluer la survie globale.
- Évaluer la durée de la réponse.
- Évaluer la survie sans événements à toutes causes.
- Évaluer le délai de détérioration de la qualité de vie par des questionnaires QLQ-C30 et FACT-Lym LymS.
- Évaluer la proportion des patients observant une amélioration significative par des questionnaires QLQ-C30 et FACT-Lym LymS.
- Évaluer le taux de symptômes liés au traitement par des questionnaires QLQ-C30 et le taux de neuropathie périphérique avec le FACT/GOG-NTX.
- Évaluer l’incidence, nature et gravité des événements indésirables selon les critères NCI CTCAE v 4.0.
- Évaluer l’incidence des taux de neuropathie périphérique et gravité selon les critères NCI CTCAE v 4.0.
- Évaluer l’incidence et nature de l’arrêt du traitement à l’étude, de la diminution de la dose et du report de la dose en raison des événements indésirables.
- Déterminer les intensités de dose des médicaments à l’étude.
- Déterminer la concentration plasmatique et/ou sérique d’analytes liés au polatuzumab vedotin à des points précis.
- Évaluer les relations potentielles entre certaines covariables et l’exposition au polatuzumab vedotin.
- Évaluer les relations potentielles entre l’exposition au médicament et l’efficacité et l’innocuité du polatuzumab vedotin.
- Évaluer la pharmacocinétique chez les patients présentant une insuffisance hépatique.
- Évaluer la pharmacocinétique chez les patients présentant une insuffisance rénale.
- Évaluer la réponse immunitaire au polatuzumab vedotin.
- Évaluer les effets potentiels des anticorps anti-médicament du polatuzumab vedotin.
- Identifier les biomarqueurs qui sont prédictifs de la réponse au polatuzumab vedotin, qui sont associés à la détérioration vers un état pathologique plus grave, qui sont associés à la résistance acquise au polatuzumab vedotin, qui sont associés à la susceptibilité de développer des événements indésirables, qui peuvent fournir des preuves de l’activité du polatuzumab vedotin ou qui peuvent accroître la compréhension et les connaissances concernant la biologie de la maladie.
- Évaluer l’état de santé des patients traités avec le polatuzumab vedotin associé au R-CHP par rapport au R-CHOP par des questionnaires EQ-5D-5L.

Phase : III

Stade : NA

NA
Informations libres de droit
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Informations libres de droit
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Age ≥ 18 ans et ≤ 80 ans.
- Lymphome diffus à grandes cellules B positif pour CD20 non traité, y compris un lymphome diffus à grandes cellules B non spécifié par ailleurs, y compris de type centre germinatif et de type cellules B activées, un lymphome à grandes cellules B riche en cellules T / histiocytes, un lymphome diffus à grandes cellules B positif pour le virus d’Epstein-Barr non spécifié par ailleurs, un lymphome à grandes cellules B positif pour ALK, un lymphome diffus à grandes cellules B positif pour HHV8 non spécifié par ailleurs, un lymphome à cellules B de haut grade de malignité avec réarrangements de MYC et de BCL2 et/ou BCL6 (lymphome double hit ou triple hit) ou un lymphome à cellules B de haut grade de malignité non spécifié ailleurs.
- Disponibilité de tissus tumoraux archivés ou fraîchement prélevés avant l’inclusion dans l’étude.
- Score IPI de 2 à 5.
- Au moins une lésion mesurable bi-dimensionnellement, définie comme étant ≥ 1,5 cm dans sa dimension la plus longue telle que mesurée par tomodensitométrie par rayons X ou imagerie par résonance magnétique.
- Espérance de vie ≥ 12 mois et indice de la performance ≤ 2 (OMS).
- Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,0 x 109/L, plaquettes ≥ 75 x 109/L, hémoglobine ≥ 9 g/dL.
- Fonction de coagulation : International Normalized Ratio (INR) ≤ 1,5 x LNS, temps de céphaline activé ≤ 1,5 x LNS.
- Fonction hépatique : bilirubine
- Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 40 mL/min (formule de Cockroft-Gault).
- Capacité et volonté de se conformer aux procédures du protocole de l’étude, y compris les mesures des critères d’évaluation rapportés par les patients.
- Pour la cohorte d’extension chinoise, résider en République Populaire de Chine.
- Test de grossesse sérique négatif dans les 7 jours avant le début du traitement de l’étude.
- Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins 12 mois pour les femmes et 6 mois pour les hommes après la fin du traitement.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Antécédent de lymphome indolent.
- Lymphome folliculaire de grade 3B.
- Lymphome à cellules B inclassable, avec des caractéristiques intermédiaires entre un lymphome diffus à grandes cellules B et un lymphome de Hodgkin classique (lymphome de la zone grise).
- Lymphome à grandes cellules B primitif du médiastin (thymique).
- Lymphome de Burkitt.
- Lymphome du système nerveux central (primitif ou secondaire), lymphome diffus à grandes cellules B à épanchement primitif ou lymphome diffus à grandes cellules B cutané primitif.
- Neuropathie périphérique actuelle de grade > 1 par examen clinique.
- Forme démyélinisante de la maladie de Charcot-Marie-Tooth.
- Infection bactérienne, virale, fongique, mycobactérienne ou parasitaire active connue ou autres infections (à l’exception des infections fongiques des lits d’ongle) à l’inclusion ou infections importantes dans les 2 semaines avant le début du traitement de l’étude.
- Maladie du foie cliniquement significative, y compris une hépatite virale ou autre hépatite active, abus d’alcool ou cirrhose.
- Tuberculose active ou latente suspectée (confirmée par un test de libération d’interféron gamma positif).
- Antécédent de leucoencéphalopathie multifocale progressive.
- Antécédents d’autres tumeurs malignes susceptibles d’avoir des répercussions sur le respect du protocole ou l’interprétation des résultats. Les patients ayant des antécédents de carcinome basocellulaire ou épidermoïde ou de mélanome cutané ou de carcinome in situ du col de l’utérus traité de façon curative, à tout moment avant l’étude sont admissibles. Les patients ayant une autre tumeur maligne qui ont été traités uniquement par chirurgie dans un but curatif et dont la tumeur maligne a été en rémission sans traitement pendant plus de 2 ans avant l’inclusion sont admissibles.
- Fraction d’éjection du ventricule gauche
- Maladie grave non contrôlée et concomitante qui pourrait avoir un impact sur le respect du protocole ou l’interprétation des résultats, y compris une maladie cardiovasculaire grave (cardiopathie NYHA ≥ 3, infarctus du myocarde dans les 6 derniers mois, arythmie instable ou angor instable) ou une maladie pulmonaire (y compris une bronchopneumopathie obstructive et des antécédents de bronchospasmes).
- Antécédent ou présence d’un ECG anormal cliniquement significatif, y compris un bloc complet de la branche gauche, un bloc cardiaque du deuxième ou troisième degré ou un infarctus du myocarde antérieur.
- Traitement antérieur avec des médicaments cytotoxiques dans les 5 années avant la sélection pour toute affection (ex. cancer, polyarthrite rhumatoïde) ou utilisation antérieure d’un anticorps anti-CD20.
- Traitement antérieur avec un anticorps monoclonal dans les 3 mois avant le début du traitement de l’étude.
- Traitement antérieur pour un lymphome diffus à grandes cellules B, à l’exception de la biopsie nodulaire.
- Traitement par des corticostéroïdes (> 30mg/jour de prednisone ou équivalent) à des fins autres que la maîtrise de symptômes du lymphome.
- Tout traitement expérimental dans les 28 jours avant le début du traitement de l’étude.
- Vaccination avec des vaccins vivants dans les 28 jours avant le début du traitement de l’étude.
- Radiothérapie antérieure de la zone médiastinale / péricardique.
- Antécédent de réactions allergiques ou anaphylactiques graves à des anticorps monoclonaux humanisés ou murins ou sensibilité ou allergie connue aux produits murins.
- Contre-indication concernant l’un des composants du CHOP, y compris la réception préalable d’anthracyclines.
- Chirurgie majeure dans les 4 semaines avant le début du traitement de l’étude, sauf pour le diagnostic.
- Transplantation d’organe antérieure.
- Abus de drogues ou d’alcool dans les 12 mois avant la sélection.
- Sérologie VIH, HTLV-1, VHB ou VHC positive.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03274492
Promoteur :
HOFFMANN-LA ROCHE
Type de sponsor : Industriel
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Franck MORSCHHAUSER

TEC / ARC / IDE :
Secrétariat de recherche
fanny.miquel@
chru-lille.fr
03.20.44.57.13

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 30/04/2019