Etude : ORACLE /



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : ORACLE

Nom :

Traitement :

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 02/05/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase 3 évaluant l’efficacité et la tolérance de l’Azacitidine orale (CC-486) comparées au traitement choisi par l’investigateur chez des patients atteints de lymphome T angioimmunoblastique récidivant ou réfractaire.

Spécialité : Tissus lymphoïde, hématopoïétique et apparentés
Localisation : C85 - Lymphome non hodgkinien, de types autres et non précisés
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : L’objectif de cette étude est de comparer l’efficacité et la tolérance de l’azacitidine par rapport à celles de la romidepsine, la bendamustine ou la gemcitabine chez des patients ayant un lymphome T angioimmunoblastique récidivant ou réfractaire.

Les patients sont randomisés en 2 bras :

- Bras 1 : les patients reçoivent de l’azacitidine PO pendant 14 jours. Le traitement est répété tous les 28 jours en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

- Bras 2 : les patients reçoivent un traitement au choix de l’investigateur.
*Soit la romidepsine à J1, J8 et J15 de chaque cure de 28 jours.
*Soit la bendamustine à J1 et J2 de chaque cure de 21 jours, jusqu’à 6 cures.
*Soit la gemcitabine à J1, J8 et J15 de chaque cure de 28 jours.
Le traitement est répété en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

Les patients sont suivis pendant 38,5 mois après le début de l’étude.

Objectif principal:
Évaluer la survie sans progression selon les critères de réponse de Lugano (2014).

Objectifs secondaires:
- Corréler la présence d’altérations génomiques et l’expression génétique avec la réponse au traitement et les données de survie.
- Évaluer les profils de méthylation des tumeurs.
- Évaluer la population myéloïde de la moëlle des patients traités.
- Évaluer la qualité de vie à l’aide du questionnaire EQ-5D-5L.
- Déterminer la pharmacocinétique de l’azacitidine.

Phase : III

Stade : NA

2, 3, 4, X
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Âge ≥ 18 ans.
- Lymphome T périphérique de phénotype TFH, notamment lymphome T angioimmunoblastique, lymphome T folliculaire, lymphome T périphérique ganglionnaire de phénotype TFH, diagnostiqué localement à partir d’une biopsie chirurgicale ganglionnaire ou d’une biopsie à l’aiguille, en rechute ou réfractaire après au moins une ligne antérieure de traitement systémique.
- Espérance de vie d’au moins 3 mois.
- Indice de performance ≤ 3 (OMS).
- Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L (≥ 1 x 109/L si envahissement de moelle par le lymphome), plaquettes ≥ 75 x 109/L (≥ 50 x 109/L si envahissement de moelle par le lymphome), hémoglobine 8g/dL.
- Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 30 mL/min (formule de Cockcroft-Gault ou MDRD).
- Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 2,0 mg/dL (sauf en cas de syndrome de Gilbert ou d’envahissement documenté du foie ou du pancréas par un lymphome), transaminases sériques ≤ 3 x LNS (sauf en cas de lymphome).
- Fonction cardiaque : fraction d’éjection ventriculaire gauche…
- Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant 28 jours avant le début du traitement de l’étude, pendant toute la durée du traitement et jusqu'à 6 mois après la fin du traitement de l’étude
- Test de grossesse sérique négatif dans les 72 heures précédant le début du traitement et 28 jours après la fin du traitement de l’étude.
- Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Preuve clinique de l'atteinte du système nerveux central par un lymphome. En cas de suspicion d’envahissement cérébral une évaluation neurologique, un scanner ou IRM cérébrale et une ponction lombaire seront réalisés afin d’exclure une pathologie du système nerveux central.
- Infection fongique, bactérienne ou virale non contrôlée.
- Antécédent de maladie chronique du tube digestif (ex : maladie de Crohn, colite ulcéreuse), maladie coeliaque (ex : sprue), avant gastrectomie ou exérèse de l’intestin supérieur, ou tout autre désordre intestinal pouvant interférer avec l’absorption, la distribution, le métabolisme et l’excrétion de l’azacitidine orale et/ou prédisposer le patient à une augmentation de la toxicité gastrointestinale.
- Cancer actif autre que celui traité dans l’étude, antécédent de cancer autre que les leucémies myélomonocytaires chroniques et les syndromes myélodysplasiques à faible risque sauf si le patient n’a pas présenté de maladie dans les 3 ans précédant l’étude (les patients ayant un carcinome de la peau basocellulaire ou épidermoïde, un carcinome in situ du col de l’utérus, un carcinome in situ du sein ou une preuve histologique d’un cancer de la prostate de classe T1a ou T1b selon la classification TNM sont autorisés).
- Antécédents connus d'une affection cardiovasculaire dans les 6 mois précédant le début de l’étude, notamment une insuffisance cardiaque de classe 4 selon les critères de la NYHA, une angine de poitrine instable ou nécessitant un traitement chirurgical ou une intervention médicale ou un infarctus du myocarde.
- Traitement expérimental dans les 5 demi-vies de ce traitement expérimental précédant le début du traitement de l’étude, pendant l’étude.
- Traitement antérieur par azacitidine ou tout autre agent déméthylant (ex : décitabine).
- Traitement antérieur par le traitement choisi par l’investigateur : romidepsine, bendamustine ou gemcitabine.
- Traitement concomitant par corticostéroïdes sauf si la posologie est stable ou en diminution depuis au moins 1 semaine avant le début de l’étude.
- Transplantation de cellules souches hématopoïétiques.
- Effets indésirables en cours liés à un traitement antérieur.
- Hypersensibilité connue ou suspectée à la substance active ou à l'un des excipients.
- Toute condition médicale significative, anomalie de laboratoire ou maladie psychiatrique pouvant empêcher le patient de participer à l'étude.
- Patient privé de liberté, sous tutelle ou curatelle.
- Toute condition médicale pouvant entrainer une incapacité à mâcher un traitement oral.
- Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
- Femme enceinte, en cours d’allaitement ou allaitant dans les 6 mois suivant la fin du traitement de l’étude.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03593018
Promoteur :
lysarc
Type de sponsor : Institutionnel
Centre hospitalier Lyon sud, secteur sainte Eugénie, pavillon 6E
69001 LYON 01

Coordonnateur :
Docteur Jehan DUPUIS
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Franck MORSCHHAUSER

TEC / ARC / IDE :
Secrétariat de recherche
fanny.miquel@
chru-lille.fr
03.20.44.57.13

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 02/05/2019