Etude : ACC220-A-U302 / Quantum-First



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : ACC220-A-U302

Nom : Quantum-First

Traitement :

Type d'étude : Ciblage moléculaire / Innovation thérapeutique

Dernière MÀJ : 19/09/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Etude de phase III randomisée visant à comparer l’efficacité du quizartinib au placebo administré en association à une chimiothérapie d’induction et une chimiothérapie de consolidation puis le quizartinib ou le placebo administré comme thérapie d’entretien chez des patients ayant une leucémie myéloïde aiguë de nouveau diagnostic avec des duplications internes en tandem de FLT3.

Spécialité : Tissus lymphoïde, hématopoïétique et apparentés
Localisation : C92 - Leucémie myéloïde
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Il s’agit d’une étude de phase 3 randomisée, en groupes parallèles, en aveugle et multicentrique.

Les patients sont randomisés en 2 bras :

- Bras A : les patients reçoivent une chimiothérapie d’induction de 2 cures avec de la cytarabine SC ou IV et du daunorubicine IV ou de l’idarubicine IV suivie par du quizartinib PO. Les patients reçoivent ensuite une chimiothérapie de consolidation 4 cures avec de la cytarabine SC ou IV suivie par du quizartinib PO et/ou une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Puis les patients reçoivent une thérapie d’entretien de 12 cures avec du quizartinib PO.

- Bras B : les patients reçoivent une chimiothérapie d’induction 2 cures avec de la cytarabine SC ou IV et de la daunorubicine IV ou da l’idarubicine IV suivie par un placebo PO. Les patients reçoivent ensuite une chimiothérapie de consolidation de 4 cures avec de la cytarabine IV suivie par un placebo PO et/ou une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Puis les patients reçoivent une thérapie d’entretien de 12 cures avec un placebo PO.

Les patients sont suivis pendant 2 ans.

Objectif principal:
Évaluer la survie sans événements.

Objectifs secondaires:
- Évaluer la survie globale.
- Évaluer le taux de rémission complète après la première cure de chimiothérapie d’induction.
- Évaluer le taux de rémission complète composée après la première cure de chimiothérapie d’induction.
- Évaluer le pourcentage de patients atteignant une rémission complète sans évidence de maladie résiduelle minimale.

Phase : III

Stade : NA

NA
Informations libres de droit
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Informations libres de droit
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Age ≥ 18 ans et ≤ 75 ans.
- Leucémie myéloïde aiguë de nouveau diagnostic primaire ou secondaire à un syndrome myélodysplasique ou à un néoplasme myéloprolifératif selon la classification OMS 2008.
- Mutation activatrice de FLT3-ITD dans la moelle osseuse (ratio allélique ≥ 3% FLT3-ITD/total FLT3).
- Traitement en cours par une chimiothérapie d’induction « 7+3 ».
- Indice de la performance ≤ 2 (OMS).
- Fonction hépatique : bilirubine ≤ 1,5 x LNS, transaminases ≤ 2,5 x LNS.
- Fonction rénale : clairance de la créatinine > 50mL/min (formule de Cockroft-Gault).
- Fonction ionique : électrolytes sériques (potassium, calcium, magnésium) ≤ LNS.
- Test de grossesse sérique négatif.
- Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins 6 mois après la fin du traitement de l’étude.
- Consentement éclairé signé.



Critères de non-inclusion : - Leucémie promyélocytaire aiguë, classification m3 (FAB) ou classification OMS d’une leucémie promyélocytaire aiguë avec une translocation t (15 ;17) (q22 ; q12) ou une leucémie positive pour BCR-ABL (ex. une leucémie myéloïde chronique en crise de blastes). Les patients ayant un diagnostic de leucémie promyélocytaire aiguë et un traitement avec l’acide rétinoïque all-trans avec un diagnostic non confirmé sont éligibles.
- Leucémie myéloïde aiguë secondaire à une chimiothérapie ou radiothérapie antérieures pour autres néoplasmes.
- Infection systémique fongique, bactérienne ou virale active aiguë ou chronique non contrôlée par un traitement antifongique, antibactérien ou antiviral.
- Antécédent de leucémie du système nerveux central, y compris une leucémie myéloïde aiguë avec de blastes dans le fluide cérébrospinal.
- Antécédent d’autres tumeurs malignes sauf un cancer de la peau autre qu’un mélanome traité adéquatement, une maladie in situ traité à intention curative ou autres tumeurs solides traitées en intention curative sans évidence de maladie pendant au moins 2 années.
- Maladie cardiovasculaire significative ou non contrôlée, y compris une bradycardie 450msec (formule de Fridericia), un diagnostic ou suspicion d’un syndrome QT long (y compris un antécédent de syndrome de QT long), une pression artérielle systolique ≥ 180 mmHg ou une pression artérielle diastolique ≥ 110 mmHg), un antécédent d’arythmie ventriculaire cliniquement significative (ex. tachycardie ventriculaire, fibrillation ventriculaire ou torsade de pointes), un antécédent de bloc de grade II (Mobitz II) ou III, un antécédent d’angine de poitrine non contrôlée ou d’infarctus du myocarde dans les 6 mois avant la sélection, une insuffisance cardiaque NYHA ≥ 3, un antécédent de fraction d’éjection ventriculaire gauche ≤ 45% ou
Traitement antérieur pour une leucémie myéloïde aiguë sauf une leucaphérèse, un traitement pour une hyperleucocytose avec l’hydroxyurée, une radiothérapie crânienne pour une leucostase du système nerveux central, une chimiothérapie intrathécale prophylactique ou un support par un facteur de croissance ou une cytokine.
- Traitement antérieur par du quizartinib ou autres inhibiteurs de FLT3-IDT.
- Traitement antérieur avec un médicament ou dispositif expérimental dans les 30 jours avant la randomisation (dans les 2 dernières semaines pour une immunothérapie expérimentale ou approuvée) ou participation en cours à d’autres procédures expérimentales.
- Antécédent d’hypersensibilité aux excipients du quizartinib et du placebo.
- Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT02668653
Promoteur :
DAIICHI SANKYO
Type de sponsor : Industriel
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Bruno QUESNEL

TEC / ARC / IDE :
Secrétariat de recherche
fanny.miquel@
chru-lille.fr
03.20.44.57.13

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 17/05/2019