Etude : CA209-9DX / CheckMate 9DX



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme
Nom
Traitement
Type d'étude
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme : CA209-9DX

Nom : CheckMate 9DX

Traitement : Adjuvant

Type d'étude : Hors ciblage moléculaire

Dernière MÀJ : 17/07/2019
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Étude de phase 3 randomisée comparant l’efficacité du nivolumab en traitement adjuvant par rapport à un placebo, chez des patients ayant un carcinome hépatocellulaire avec un risque élevé de récidive après traitement curatif par résection ou ablation du foie

Spécialité : Organes digestifs
Localisation : C22 - Tumeur maligne du foie et des voies biliaires intrahépatiques
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Les patients sont randomisés en 2 bras :
- Bras A : les patients reçoivent du nivolumab IV toutes les 4 semaines. Le traitement est répété pendant 1 an en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
- Bras B : les patients reçoivent un placebo IV toutes les 4 semaines. Le traitement est répété pendant 1 an en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

Les patients sont revus pour une évaluation de l’innocuité et une évaluation des résultats à J30 et J100 après la fin du traitement de l’étude puis tous les 3 mois pendant 5 ans maximum.

Objectif principal
Comparer la survie sans récidive évaluée par BICR du nivolumab par rapport au placebo.

Objectifs secondaires :
- Comparer la survie globale du nivolumab par rapport au placebo.
- Évaluer le délai avant récidive BICR du nivolumab avec celui du placebo chez tous les participants randomisés.
- Évaluer l’innocuité et la tolérance du nivolumab.
- Évaluer le délai avant récidive locale par BICR du nivolumab avec celui au placebo.
- Évaluer la survie sans métastases distantes par BICR du nivolumab avec celle du placebo.
- Évaluer la survie globale du nivolumab avec celle du placebo chez les patients ayant une récidive précoce ≤ 1 an ou tardive > 1 an.
- Évaluer les biomarqueurs dans la tumeur et le sang périphérique afin d’évaluer le lien avec l’efficacité clinique et/ou l’incidence des EI.
- Évaluer la pharmacocinétique du nivolumab chez les patients ayant un carcinome hépatocellulaire après une résection ou une ablation du foie curative.
- Évaluer l’immunogénicité du nivolumab chez les patients ayant un carcinome hépatocellulaire après une résection ou une ablation du foie curative.
- Évaluer l’état de santé global des patients à l’aide de l’indice EQ-5D-3L et de l’échelle visuelle analogique.
- Évaluer la qualité de vie liée au cancer des patients à l’aide du questionnaire FACT-Hep.
- Évaluer l’utilisation des ressources médicales chez les participants atteints d’un carcinome hépatocellulaire après une résection ou une ablation du foie curative.

Phase : III

Stade : Localisé à Localement avancé

1
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Âge ≥ 18 ans.
- Carcinome hépatocellulaire histologiquement confirmé, de score Child-Pugh 5 ou 6, non lié à une maladie virale ou lié au VHB avec guérison démontrée par la détection d’anticorps ou infection chronique démontré par détection d’ADN traitée par un antiviral et avec un taux d’ADN du VHB
- Cancer éligible à un traitement curatif par résection ou ablation locale. Cancer du foie traité par ablation locale ou résection, présentant jusqu’à 3 tumeurs dont au moins une de diamètre > 5 cm, sans signe d’invasion macrovasculaire, ou avec jusqu’à 3 tumeurs dont aucune de diamètre > 5 cm mais avec confirmation d’invasion microvasculaire ou carcinome hépatocellulaire peu différencié ou indifférencié de grade 3 ou grade 4, ou avec plus de 3 tumeurs dont aucune de diamètre > 5 cm, sans signe d’invasion macrovasculaire (les patients ayant des signes d’invasion macrovasculaire confirmés par examens d’imagerie préopératoires avant la résection sont autorisés).
- Résection complète documentée dans le rapport d’anatomo-pathologie ou réponse complète confirmée par radiographie après une ablation locale, examens d’imagerie confirmant l’absence de maladie au moins 4 semaines après l’exérèse complète de la tumeur par résection chirurgicale ou ablation locale et dans les 4 semaines précédant la randomisation, confirmation de l’absence de maladie par BICR avant la randomisation (les patients ayant des ganglions lymphatiques
- Résection complète documentée dans le rapport d’anatomo-pathologie ou réponse complète confirmée par radiographie après une ablation locale, examens d’imagerie confirmant l’absence de maladie au moins 4 semaines après l’exérèse complète de la tumeur par résection chirurgicale ou ablation locale et dans les 4 semaines précédant la randomisation, confirmation de l’absence de maladie par BICR avant la randomisation (les patients ayant des ganglions lymphatiques
- Espérance de vie ≥ 6 mois.
- Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes ≥ 60 x 109/L, hémoglobine ≥ 8,5 g/dL.
- Fonction de coagulation : INR
- Fonction rénale : clairance de la créatinine > 40 mL/min (formule de Cockcroft-Gault), taux de créatinine sérique
- Fonction hépatique : bilirubine totale 2,8 g/L, transaminases ≤ 5 x LNS.
- Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 5 mois suivant la fin du traitement de l’étude pour les femmes et 7 mois suivant la fin du traitement de l’étude pour les hommes
- Test de grossesse sérique ou urinaire négatif dans les 24 h précédant le début du traitement de l’étude.
- Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Traitement antérieur pour un carcinome hépatocellulaire notamment un traitement locorégional, avant ou après la résection ou l’ablation.
- Traitement concomitant à base d’IFN pendant l’étude.
- Traitement antérieur par anti-PD-1, anticorps anti-PD-L1 et anti-PD-L2, ou anti-CTLA-4, tout autre anticorps ou médicament ciblant spécifiquement la costimulation des lymphocytes T ou les voies de contrôle.
- Traitement par des préparations à base de plantes (ex : compléments à base de plantes ou remèdes traditionnels chinois) dans les 2 semaines précédant le début du traitement de l’étude.
- Transplantation du foie ou inscription sur une liste d’attente pour une transplantation du foie.
- Allergies et réactions indésirables à un traitement, antécédent d’hypersensibilité grave à un anticorps monoclonal, antécédent d’allergie ou d’hypersensibilité aux composants du traitement de l’étude.
- Toute condition pouvant empêcher le patient de se conformer au calendrier des visites et au calendrier de traitement, de se soumettre aux analyses biologiques, aux biopsies tumorales et aux autres contraintes de l’étude.
- Tout trouble médical, maladie psychiatrique ou physique (ex : maladie infectieuse) pouvant interférer avec la participation du patient à l’étude, avec l’interprétation des résultats de l’étude ou avec l’administration du médicament de l’étude, ou pouvant altérer la capacité du patient à recevoir le traitement du protocole.
- Patient privé de liberté, sous tutelle ou curatelle sauf dans certains cas particuliers.
- Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
- Carcinome hépatocellulaire fibrolamellaire, carcinome hépatocellulaire sarcomatoïde ou association cholangiocarcinome, récidive antérieure du carcinome hépatocellulaire.
- Métastases tumorales ou affection maligne concomitante.
- Signes d’invasion macrovasculaire lors des examens d’imagerie.
- Tout trouble médical grave ou non contrôlé lié au traitement pouvant présenter un risque pour le patient.
- Maladie auto-immune évolutive, connue ou suspectée (les patients ayant un diabète de type 1, une hypothyroïdie nécessitant seulement une hormonothérapie substitutive, des troubles cutanés notamment vitiligo, psoriasis ou alopécie, ne nécessitant pas de traitement systémique ou des affections sans récidive en l’absence de facteur déclencheur externe sont autorisés).
- Affection nécessitant un traitement systémique par corticoïdes à dose > 10 mg de prednisone par jour ou équivalent ou d’autres médicaments immunosuppresseurs dans les 14 jours précédant le début du traitement de l’étude (les stéroïdes inhalés ou topiques et les stéroïdes administrés comme traitement de substitution de l’insuffisance surrénalienne à dose > 10 mg de prednisone par jour ou équivalent sont autorisés en l’absence de maladie auto-immune évolutive).
- Tumeur maligne active dans les 3 ans précédant le début de l’étude (les patients ayant un cancer guérissable localement guéris notamment un cancer basocellulaire ou spinocellulaire de la peau, un cancer superficiel de la vessie ou un carcinome in situ de la prostate, du col de l’utérus ou du sein sont autorisés).
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03383458
Promoteur :
BRISTOL MYERS SQUIBB
Type de sponsor : Industriel
BRISTOL MYERS SQUIBB - BRISTOL MYERS SQUIBB
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Sebastien DHARANCY

TEC / ARC / IDE :
Madame Daphnée SORET
Daphnee.SORET@
CHRU-LILLE.FR
03 20 44 59 62 - Poste 30671

Ouverture de l'essai : OUVERT

MAJ : 17/07/2019