Etude : INFINITE / rAd-IFN-MM-301



ATTENTION : pour chaque essai clinique, les éléments affichés ci-dessous ne sont pas exhaustifs, et le protocole fourni par le promoteur reste l’unique document à consulter pour mener à bien un essai clinique sur centre. Pour plus d'informations, contactez le référent du territoire concerné.


Acronyme / Nom
Situation thérapeutique
Traitement
Cadre réglementaire
MÀJ
Présentation de l'étude
Acronyme / Nom : INFINITE / rAd-IFN-MM-301

Situation thérapeutique : Métastatique ou localement avancé

Traitement : Chimiothérapie / Immunothérapie

Cadre réglementaire : RIPH1

Dernière MÀJ : 14/12/2021
Titre
Spécialité(s)
CIM10 - Localisation(s)
Informations principales
Titre : Étude en ouvert de phase 3, randomisée et en groupe parallèle afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité de l’administration intrapleurale de l’interféron alpha-2b distribué par un adénovirus (rAd-IFN) en association avec le célécoxib et la gemcitabine chez des patients atteints de mésothéliomes pleuraux malins.

Spécialité : Organes respiratoires et intrathoraciques
Localisation : C34 - Tumeur maligne des bronches et du poumon

Spécialité : Organes respiratoires et intrathoraciques
Localisation : C38 - Tumeur maligne du coeur, du médiastin et de la plèvre
Schéma
Phase
Stade
Ligne(s)
Informations complémentaires
Schéma : Rationnel:
Le mésothéliome pleural malin (MPM) est une tumeur cancéreuse qui se développe au niveau de la plèvre, une membrane qui entoure les poumons et la paroi interne de la cage thoracique. Entre ces deux feuillets, on trouve un espace virtuel : l’espace pleural ou cavité pleurale. La plèvre est constituée de cellules mésothéliales ; ce sont elles qui vont se cancériser d’où le nom de mésothéliome pleural. La localisation pleurale du MPM est responsable des symptômes observés lors de la maladie.
Le mésothéliome est un type de cancer très rare. Ce type de cancer représente de 70 à 80 % de tous les cas de mésothéliome. En France, on récence environ 1 000 nouveaux malades par an. Dans plus de 80 % des cas, le MPM résulte d’une exposition professionnelle à l’amiante.

L’interféron est un agent chimique qui permet de stimuler l’action des lymphocytes T et d’attirer les cellules du système immunitaire vers les cellules tumorales. On utilise un adénovirus pour pouvoir introduire la séquence génétique de l’interféron dans les cellules cibles afin d’induire son expression ou le surexprimer.

Le célécoxib est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (inhibiteur sélectif de la cyclo-oxygénase-2). Il permet, entre autres, de forcer le déclenchement de la mort cellulaire programmée (ou apoptose) des cellules tumorales résistantes.

La gemcitabine est un traitement qui favorise la destruction des cellules tumorales en inhibant la synthèse d’ADN.

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et la sécurité du nadofaragène firadénovec administré en association avec le célécoxib et la gemcitabine, chez des patients ayant un mésothéliome pleural malin. Il s’agit d’une étude de phase 3, randomisée, en groupes parallèles et multicentrique.


Schéma de l'étude:
Les patients sont rabdomisés en 2 bras de traitements :

- Bras A (groupe expérimental) : les patients reçoivent du nadofaragène firadénovec à J1, associé à du célécoxib PO, 2 fois par jour de J1 à J14, et à la gemcitabine IV à J14 et J21. L’administration de la gemcitabine est renouvelée tous les 21 jours jusqu’à progression de la maladie ou terminaison précoce.

- Bras B (groupe comparateur actif) : les patients reçoivent le même traitement que dans le bras A, mais sans le nadofaragène firadénovec.


Objectif principal:
Evaluer la survie globale.

Objectifs secondaires:
- Evaluer le taux de survie.
- Evaluer la survie sans progression.
- Déterminer la meilleure réponse objective.
- Déterminer les événements indésirables de grade 3 ou 4.
- Evaluer la quantité d’ADN virale post-traitement liée au nadofaragène firadénovec.
- Évaluer la qualité de vie.
- Déterminer les relations entre le statut immunologique et la réponse au traitement.
- Evaluer les corrélats biologiques de la réponse au traitement.

Phase : III

Stade : Localisé à Localement avancé

2, 3
Informations libres de droit
Critères d'inclusion
Critères de non-inclusion
Informations libres de droit
Critères d'inclusion et de non-inclusion
Critères d'inclusion : - Âge ≥ 18 ans.
- Diagnostic confirmé histologiquement de mésothéliome pleural malin de type épithélioïde ou biphasique (épithélioide prédominant > 50 %).
- Maladie mesurable selon les critères RECIST modifiés.
- Echec à au plus 2 traitements de chimiothérapie et/ou immunothérapie pour mésothéliome pleural malin qui incluaient au moins un inhibiteur de folate et une chimiothérapie à base de sels de platine.
- Les patients ayant subi une intervention chirurgicale primaire et/ou un traitement de radiation sont éligibles.
- Zone pleurale accessible à l’insertion d’un cathéter. Un patient ayant déjà subi une insertion d’un cathéter est éligible.
- Patient avec vitiligo, hypothyroïdisme résiduel dû à une maladie auto-immune nécessitant une thérapie hormonale, ou psoriasis ne nécessitant pas un traitement systémique ou autre condition médicale qui n’est pas suspectée de se déclencher en l’absence de traitement externe, est éligible.
- Espérance de vie > 12 semaines.
- Indice de performance ≥ 1 (OMS).
- Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 109/L, lymphocytes ≥ 3,5 x 109/L, leucocytes ≥ 3,0 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L et hémoglobine ≥ 9 g/dL.
- Fonction de coagulation : INR ˂ 1,5 x LNS et TCA
- Fonction hépatique : bilirubine sérique ≤ 2 x LNS (≤ 3 LNS dans le cas de syndrome de Gilbert), phosphatase alcaline ≤ 3 x LNS, albumine ≤ 2,5 g/dL et transaminases ≤ 3 x LNS.
- Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 50 mL/min/1,73m2.
- Patiente post ménopausée ou chirurgicalement stérile lors du démarrage de l’étude.
- Contraception efficace pendant la durée de l’étude et au moins pendant 1 mois après le traitement au gemcitabine.
- Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
- Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion : - Maladie au stade IV avec métastases extra thoraciques.
- Antécédant de tumeur maligne d’un autre organe dans les 5 dernières années, excepté carcinome des cellules squameuses de la peau ou des cellules basales traité, ou cancer de la prostate à un stade précoce (stade ≤ T2a, antigène spécifique de la prostate
- Toute condition médicale, psychiatrique ou anomalie de laboratoire pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole ou qui pourrait compromettre sa sécurité.
- Infection cardiaque cliniquement significative (infarctus du myocarde dans les 12 derniers mois, angor instable, insuffisance cardiaque congestive NYHA ≥ 3, arythmie ventriculaire, fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite
- Antécédant d’ulcère ou de saignement gastrointestinal.
- Hypertension faiblement contrôlée ou incontrôlée nécessitant au moins 3 médicaments anti- hypertenseur.
- Traitement au lithium en cours.
- Trouble de la fonction pulmonaire cliniquement significatif selon l’investigateur.
- Epanchement péricardique cliniquement significatif selon l’investigateur, détecté par tomographie assistée par ordinateur.
- Traitement antérieur en cours ou pris avant l’administration du vecteur selon les critères suivants : Chimiothérapie
- Traitement antérieur à la gemcitabine.
- Traitement antérieur aux interférons.
- Hypersensibilité connue ou suspectée à l’IFN-α2b.
- Antécédent d’allergie ou d’hypersensibilité aux composants des traitements à l’étude.
- Patient ayant une maladie auto-immune connue ou suspectée ou un syndrome qui nécessite des agents immunosuppresseurs ou systémiques.
- Asthme, urticaire ou toute réaction allergique après prise d’aspirine ou autre anti-inflammatoire non stéroïdien.
- Immunodéficience congénitale ou acquise.
- Femme enceinte ou en cours d’allaitement.
NCT
Promoteur
Coordonnateur
Informations relatives au promoteur
NCT :
NCT03710876
Promoteur :
Trizell Ltd
Type de sponsor : Industriel
00000 HORS FRANCE

Coordonnateur :
Centre investigateur
Investigateur
TEC / ARC / IDE
État
MÀJ
Informations relatives aux investigateurs
Centre investigateur :
Centre Hospitalier Universitaire de Lille - 2 Avenue Oscar Lambret - 59000 LILLE

Investigateur :
Professeur Arnaud Scherpereel

TEC / ARC / IDE :
Eric Wasielewski
eric.wasielewski@
chru-lille.fr
03.20.44.56.12

Statut de l'essai : CLOS

MAJ : 15/04/2021